On a testé pour vous : le restaurant Dalloyau, aux Terrasses du Port (Marseille)

On avait décidé de se faire une journée filles, en commençant par un évènement privé organisé par un grand magasin et qui proposait des ateliers maquillage, coiffure ou vernis à ongles.

Bien sûr, après tant d’activités fatigantes, s’est fait ressentir vers 13h une petite faim (ou une grosse pour certaines !). Nous avons donc opté pour le restaurant Dalloyau (après une courte attente de 15 min, et oui, le dimanche c’est souvent plein !) et ça commençait plutôt bien : accueil, ma foi, agréable, on nous place à une table avec vue directe sur la mer (vu le monde, un vrai coup de chance !).

Mais ça s’est rapidement gâté…

Nous avons étudié la carte et optons pour 3 plats du jour (16,50 €) et un poisson (26 €, déjà pas donné donné). Sachant que pour le reste, les plats proposés sont assez basiques. Après un temps d’attente somme toute correct (on avait pris une petite bouteille de blanc pour patienter), une serveuse arrive avec 3 volailles. Nous lui expliquons gentiment que ce n’est pas ce que nous avons commandé, mais elle insiste lourdement, nous répétant plusieurs fois que c’est notre table, et ne fait pas mine de vouloir repartir. Devant notre insistance, elle finit par retourner en cuisine (non mais quand même, on sait ce qu’on a commandé !). Surtout que moi, allergique aux champignons (entre autres :p), je me vois mal commander une volaille avec de la sauce aux morilles !

Le serveur qui nous avait pris la commande revient et nous annonce qu’ils n’ont plus de plats du jour (on lui fait remarquer qu’il aurait été bon de le mentionner avant la commande), nous explique qu’il a mal cliqué sur son appareil et a appuyé sur volaille au lieu de plat du jour (bon, en fait, tu as essayé de nous refourguer tes volailles depuis le début avoue ?!).
Gentiment (et parce qu’on a faim quand même, surtout qu’entre temps le poisson est arrivé), nous en prenons 2 sur les 3 et je commande une salade Caesar (23 € aïe aïe aïe !). Ben oui, les morilles, je ne peux pas en manger, et ce môsieur ne pouvait pas me proposer une autre sauce sur les pâtes (alors aller au restaurant pour manger blanc de poulet/pâtes sans sauce…). Direct les assiettes reviennent, évidemment quasiment froides (il aurait été trop compliqué de les faire réchauffer avant de les rapporter). On intercepte le serveur et lui demandons d’en réchauffer une. Face à ces différents aléas (restons politiquement correct), il nous propose de nous offrir les desserts pour compenser. Soit, pourquoi pas. Et là, je suis incapable de vous dire ce qu’on a pris (à part mon opéra), ça doit être parce que les parts étaient vraiment minuscules, et la présentation à la limite du vide (en fait, la minuscule part est posée au milieu d’une assiette blanche, point).

Fin du repas, on passe payer au bar à l’accueil. Le serveur nous présente une addition (on paiera les volailles 19 € au lieu des 16,50 € des plats du jours initialement commandés), et on décide de diviser par 4. Tout fier, il nous indique que sur le ticket, cette division est déjà faite. Bonne surprise, finalement, on en a vraiment pas pour très cher. On a le temps de payer 3 parts sur 4, avant que le patron (d’ailleurs, il sort d’où lui, on l’a pas vu du repas ??) ne se rende compte que le serveur a compté 5 couverts à notre table et pas 4. On doit donc ressortir la CB pour payer les compléments (et finalement, ben même avec les desserts offerts, c’est vraiment pas donné !).

Bref, je pense qu’on a tout eu ce jour-là ! Et en conclusion, c’est quand même très (j’ai failli mettre « très très ») cher pour ce que c’est et les plats sont très (j’ai failli mettre… non, je plaisante :D) basiques. Seuls les desserts sont bons, mais quand même, ils pourraient faire un effort sur la taille des parts ! (et oui, je suis gourmande !)

Alors, voilà, pas une grande réussite ! J’espère que le prochain objectif (restaurant « Une question de goût », Top Chef 2015 oblige) saura effacer ce souvenir. En attendant, je vais aller manger mes choux de Bruxelles (et oui, y’en a qui aime ça !).

Gustativement vôtre…

Publicités

2 réflexions sur “On a testé pour vous : le restaurant Dalloyau, aux Terrasses du Port (Marseille)

  1. Perso, j’ai pris un café gourmand (qui aurait dû couter bien 9 €). Rien d’exceptionnel, il y avait un petit gâteau et un, je répète UN SEUL, petit chocolat plus peut être de la chantilly. Heureusement que j’ai pas dû le payer parce que ça m’aurait dégouté.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s